LEAD 1-La Bourse de Tokyo perd 0,83% avec Sharp et le secteur bancaire

mercredi 16 mars 2016 07h50
 

TOKYO, 16 mars (Reuters) - La Bourse de Tokyo a fini en recul de 0,83% mercredi, accusant sa deuxième séance de baisse d'affilée en attendant l'issue de la réunion de deux jours de la Réserve fédérale américaine.

L'indice Nikkei a perdu 142,62 points à 16.974,45 points et le Topix, plus large, a cédé 11,58 points (-0,84%) à 1.360,50 points.

"On attend du Fomc (le comité de politique monétaire de la Fed) qu'il apporte la clarté dont les marchés mondiaux ont grand besoin afin de pouvoir repartir de l'avant avec un tant soit peu de conviction", déclare Stefan Worrall, responsable de la vente d'actions japonaises au Credit Suisse.

"En attendant, on marque une pause."

Le secteur bancaire, en repli de 3,2%, a pesé sur la tendance après une audition au Parlement de Haruhiko Kuroda, le gouverneur de la Banque du Japon. En réponse à une question d'un élu de l'opposition, il a déclaré qu'il était "théoriquement possible" que la banque centrale réduise ses taux directeurs jusqu'à -0,5%.

Mitsubishi UFJ Financial Group a abandonné 3,60%, Sumitomo Mitsui Financial Group 3,04% et Mizuho Financial Group 3,08%.

Sharp a chuté de 11,84% à la suite d'informations selon lesquelles Foxconn pourrait encore retarder son projet de prise de contrôle du groupe d'électronique afin d'avoir plus de précisions sur sa situation financière.

Contre la tendance, Sony s'est adjugé 3,19% à 3.883 yens, son meilleur niveau depuis début février, après avoir annoncé le lancement mondial en octobre de son casque de réalité virtuelle pour sa console PlayStation au prix de 399 dollars, soit 200 dollars de moins que l'Oculus Rift qu'est en train de développer Facebook. (Joshua Hunt, Juliette Rouillon et Véronique Tison pour le service français)