Daimler fustige les revendications salariales d'IG Metall-presse

mardi 15 mars 2016 20h23
 

BERLIN, 15 mars (Reuters) - Le directeur des ressources humaines de Daimler a jugé "totalement excessive" la revendication par le syndicat IG Metall d'une hausse de 5% des salaires, rapporte mardi le quotidien Stuttgarter Zeitung.

Cité par le journal, Wilfried Porth a déclaré que cette revendication était "encore plus exagérée" que celle d'une augmentation de 6% présentée par les syndicats de la fonction publique.

IG Metall a déclaré le mos dernier qu'il réclamerait des hausses de salaires de 5% pour les 3,8 millions de salariés des secteurs de la métallurgie et de l'électronique, en arguant du fait que l'économie allemande avait enregistré en 2015 sa plus forte croissance depuis quatre ans.

Les négociations salariales dans le Land du Bade-Wurtemberg, dans lequel se trouve le siège de Daimler, doivent débuter mercredi.

Wilfried Porth a déclaré que le risque de voir les salariés s'engager dans un conflit avec la direction à propos des salaires était "nettement plus élevé" cette année que par le passé, ajoute le Stuttgarter Zeitung.

Il a également laissé entendre que le dynamisme des carnets de commandes de Daimler constituait un argument de plus pour les syndicats.

"Etant donné le plan de charge élevé (de nos usines), un conflit social nous serait dommageable", a-t-il dit dans un entretien qui sera publié mercredi.

(Andreas Cremer; Marc Angrand pour le service français)