Viacom-Le conseil reconduit, pas d'élargissement du droit de vote

lundi 14 mars 2016 19h15
 

MIAMI, 14 mars (Reuters) - Une majorité significative d'actionnaires indépendants de Viacom a voté lundi la reconduction du conseil d'administration du groupe de médias et rejeté une proposition d'extension des droits de vote à l'ensemble des actionnaires, contre les recommandations du principal cabinet conseil mandataire.

Les actionnaires accordent ainsi au président exécutif de Viacom, Philippe Dauman, davantage de temps pour tenter d'améliorer les audiences déclinantes du groupe, qui possède notamment les chaînes de télévision MTV, Nickelodeon et Comedy Central.

Le résultat de ce vote n'a rien de surprenant dans la mesure où 80% des actions de classe A, assorties d'un droit de vote, sont détenues par la holding National Amusements du fondateur du groupe, le magnat des médias Sumner Redstone, âgé de 92 ans.

Malgré cela, une "majorité significative" d'actionnaires ne représentant pas National Amusements ont voté en faveur des administrateurs en place et contre la proposition visant à élargir le droit de vote, a dit la société à son assemblée générale qui a eu lieu dans les nouveaux studios de Viacom à Miami.

Philippe Dauman a été nommé le mois dernier président exécutif du groupe, en remplacement de Sumner Redstone.

Le conseil de la société a procédé à ce changement malgré l'opposition de Shari Redstone, fille du président sortant, qui considérait Philippe Dauman comme trop proche de son père et réclamait la désignation d'une personnalité indépendante.

La capacité de Sumner Redstone à exercer encore des fonctions de dirigeant d'entreprise a été mise en cause par son ancienne compagne Manuela Herzer, qui a engagé une action en justice et obtenu un examen psychiatrique dont les résultats n'ont pas été rendus publics. (Jessica Toonkel; Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick Vignal)