Auchan tiré par les ouvertures en 2015, reste à la peine en France

lundi 14 mars 2016 09h30
 

PARIS, 14 mars (Reuters) - Auchan a vu ses ventes 2015 tirées par l'expansion de son parc de magasins, tandis que le distributeur nordiste reste à la peine en France, son premier marché.

Cinquième distributeur en France et troisième français à l'international derrière Carrefour et Casino , Auchan a vu l'an dernier ses ventes progresser de 1,7% à taux de change constants et hors essence, à 54,23 milliards d'euros.

Cette hausse s'explique par l'expansion de son parc de magasins, principalement en Chine grâce à sa coentreprise Sun Art Retail et en Russie, où Auchan est numéro trois de la distribution derrière Magnit et X5 Retail.

A magasins constants, les ventes accusent un recul de 1,3%.

Surtout, en France, où le groupe réalise près de 40% de ses ventes, le chiffre d'affaires a encore reculé de 2,7% après une baisse de 2,2% en 2014, malgré des baisses de prix massives opérées pour reconquérir des parts de marché perdues face à la concurrence.

Ces chiffres contrastent avec ceux de Carrefour qui a vu ses ventes progresser dans l'Hexagone dans l'ensemble de ses formats.

Le résultat d'exploitation courant progresse de 5,5% (+7,4% à taux de change constants) à 1,181 milliard d'euros et le résultat net part du groupe recule de 6,3% à 518 millions.

"Nous progressons de manière très significative en Europe de l'Est et en Asie (...) Avec des résultats 2015 globalement au rendez-vous de nos prévisions et des fondamentaux solides, la nouvelle organisation va nous permettre de passer à la vitesse supérieure", commente Wilhelm Hubner, président du directoire d'Auchan Holding, dans un communiqué.

Pour gagner en efficacité, le groupe, propriété de la famille Mulliez, s'est réorganisé en octobre 2015 autour de trois entreprises, Auchan Retail pour les activités de distribution regroupant les hypermarchés, la proximité et le e-commerce, Immochan pour l'immobilier et Oney Banque Accord pour la banque.

Le groupe tient une conférence sur ses résultats à 11h00, au cours de laquelle il devrait notamment faire le point sur son projet d'alliance avec Système U, actuellement en cours d'examen par l'Autorité de la concurrence.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)