La Bourse de Tokyo en forte hausse à la mi-séance

lundi 14 mars 2016 03h52
 

TOKYO, 14 mars (Reuters) - La Bourse de Tokyo était en hausse de quelque 2% lundi à la mi-séance, reprenant sa marche en avant après sa baisse de la semaine dernière, portée par les gains de Wall Street vendredi et des éléments jugés positifs dans des statistiques officielles chinoises publiées au cours du week-end.

L'indice Nikkei gagnait 2,08%, soit 352,28 points, à 17.291,15. Le Topix, plus large, prenait 1,84% (+25,03 points) à 1.384,35.

Après une séquence de trois hausses hebdomadaires de suite, le Nikkei a accusé la semaine dernière un repli de 0,45%. Depuis le début de l'année, le recul de l'indice est revenu à 9,2% après avoir été de près de 22% il y a plus d'un mois.

La croissance aussi bien de la production industrielle que des ventes au détail a ralenti plus que prévu sur la période janvier-février, ces deux mois étant comptabilisés ensemble pour tenir comptes des fêtes du Nouvel an lunaire.

En revanche, les investissements en actifs fixes, moteur important de l'économie, ont en revanche augmenté plus que prévu, avec une hausse de 10,2% sur les deux premiers mois de l'année, contre +10,0% en décembre et un consensus de +9,5%.

Au Japon, les commandes machines ont bondi de 15% en janvier, grâce surtout à une demande importante en provenance de l'industrie sidérurgique, alors que les économistes, qui soulignent la volatilité de cet indicateur, avaient anticipé une hausse de 3%.

Les marchés actions mondiaux subiront vraisemblablement l'influence des banques centrales cette semaine, les décideurs en matière de politique monétaire abattant leurs cartes pour contrer le ralentissement de la croissance, la volatilité des marchés financiers et les pressions déflationnistes.

La réunion de deux jours de la Banque du Japon commence ce lundi. Elle devrait vraisemblablement observer le statu quo après avoir adopté des taux d'intérêt négatifs à la fin du mois de janvier.

Le Dow Jones et le Standard & Poor's 500 ont clôturé vendredi à leur plus haut de l'année, Wall Street profitant de la hausse du pétrole et de la bonne impression laissée aux investisseurs par les mesures de stimulation annoncées la veille par la Banque centrale européenne. (Bureau de Tokyo, Benoit Van Overstraeten pour le service français)