LEAD 2-Vote sanction contre la CDU de Merkel sur fond de crise migratoire

dimanche 13 mars 2016 22h15
 

* La CDU perd dans deux des trois Länder appelés à voter

* Le parti anti-immigrants AfD grand bénéficiaire du scrutin

* Le vote était vu comme un référendum sur sa politique migratoire (Ajoute déclarations, réactions, chiffres actualisés)

par Madeline Chambers et Tina Bellon

BERLIN, 13 mars (Reuters) - Les Allemands ont sanctionné l'Union chrétienne-démocrate (CDU) de la chancelière Angela Merkel dimanche lors d'élections dans trois Länder, rejetant sa politique d'accueil des réfugiés et se tournant massivement vers le parti anti-immigration Alternative pour l'Allemagne (AfD).

Les défaites de la CDU dans le Bade-Wurtemberg, où elle est devancée par les Verts, et en Rhénanie-Palatinat, où les sociaux-démocrates du SPD arrivent en tête, ont de quoi inquiéter la chancelière, qui a décidé l'an dernier de laisser plus d'un million de migrants entrer en Allemagne, suscitant des remous au sein même de sa formation.

"Ces résultats constituent une sérieuse réprimande pour Merkel et le vote de protestation le plus fort jamais observé à son égard", a estimé Holger Schmieding, analyste à la Berenberg Bank.

La chancelière, qui effectue son troisième mandat, n'en reste pas moins favorite à sa propre succession car aucun rival n'émerge au sein de son parti pour lui disputer le leadership avant les élections fédérales de l'an prochain.

"Ce vote va créer encore plus de remous au sein de la CDU et réduire les options du gouvernement sur les migrants et la Grèce, mais la position de Merkel n'est pas menacée", juge Carsten Nickel, de Teneo Intelligence, un cabinet d'analyse politique.   Suite...