Saint-Gobain et Burkard confirment leur stratégie pour Sika

samedi 12 mars 2016 12h31
 

PARIS, 12 mars (Reuters) - Saint-Gobain et la famille Burkard-Schenker ont annoncé samedi l'extension de la date de validité de leur accord portant sur la vente des actions de Schenker-Winkler Holding pour lui racheter ses 16,1% du capital du groupe suisse Sika.

Depuis qu'il a annoncé en décembre 2014 son intention de prendre le contrôle du chimiste Sika, Saint-Gobain se heurte à l'opposition des dirigeants et actionnaires du groupe suisse.

Saint-Gobain a conclu un accord avec la famille Burkard-Schenker pour lui racheter ses 16,1% du capital du groupe suisse et les 52,4% des droits de vote associés.

"Saint-Gobain et la famille Burkard ont décidé de modifier leur accord portant sur la vente des actions de Schenker-Winkler Holding (SWH), qui détient la majorité des droits de vote de Sika, et d'étendre la validité de l'accord au 30 juin 2017. À cette date, Saint-Gobain aura la possibilité de prolonger encore l'accord pendant une durée pouvant aller jusqu'au 31 décembre 2018", peut-on lire dans un communiqué du groupe français.

"Notre détermination commune à réaliser cette opération est pleine et entière. Elle fait sens du point de vue stratégique, industriel et financier pour Saint-Gobain et pour Sika, pour leurs employés, pour leurs clients et pour tous leurs actionnaires", a ajouté Pierre-André de Chalendar, PDG de Saint-Gobain.

Urs Burkard a précisé dans le même communiqué qu'"à travers l'extension de l'accord de cession, la famille exprime son alignement avec Saint-Gobain qu'elle considère comme le meilleur actionnaire de contrôle pour accélérer le développement de Sika et assurer son avenir. Elle confirme qu'aucune alternative à cette transaction n'est ou ne sera considérée". (Yves Clarisse)