Brésil-Odebrecht étudie la vente de sa participation dans Braskem

vendredi 11 mars 2016 17h06
 

SAO PAULO, 11 mars (Reuters) - Le conglomérat brésilien Odebrecht étudie la vente de sa participation majoritaire dans le groupe de production pétrochimique Braskem à l'heure où Petrobras a déjà mis en vente sa propre part, a-t-on appris de trois sources au fait de la situation.

Odebrecht, contrôlé par la famille du même nom, pourrait ainsi sortir de Braskem lors d'une transaction coordonnéee avec Petroleo Brasileiro (Petrobras), la compagnie pétrolière publique, ont dit ces sources, requérant l'anonymat en raison du caractère encore préparatoire d'un tel plan.

La valeur totale des participations d'Odebrecht et Petrobras serait de 11,1 milliards de reals (2,75 milliards d'euros), selon des données Thomson Reuters.

Odebrecht a démenti toute intention de vendre sa part de Braskem dans un courrier électronique envoyé à Reuters. Petrobras n'a pas répondu dans l'immédiat.

Petrobras a décidé de vendre sa participation de 36% dans Braskem en janvier, et a mandaté dans ce but la banque d'affaires Banco Bradesco BBI, ont dit les sources.

Depuis, au moins trois groupes auraient exprimé leur intérêt pour le dossier: le canadien Brookfield Asset Management , le groupe pétrolier saoudien Saudi Arabian Oil Company, connu sous le nom de Saudi Aramco, et un troisième groupe chinois non identifié, selon deux des sources.

Un accord peine toutefois à être conclu dans la mesure où les acquéreurs attendent une confirmation de la vente des 38% détenus par Odebrecht. La vente conjointe d'une majorité de la société devrait trouver preneur plus facilement et à un prix plus élevé pour Odebrecht aussi bien que Petrobras, ont ajouté les deux sources.

(Tatiana Bautzer et Guillermo Parra-Bernal; Julie Carriat pour le service français, édité par Marc Angrand)