Old Mutual se scindera en 4, intérêt pour l'une des filiales

vendredi 11 mars 2016 10h20
 

LONDRES, 11 mars (Reuters) - Le groupe de services financiers anglo-sud-africain Old Mutual a dit vendredi qu'il se scinderait en quatre sociétés, ce qui renforce la perspective d'une vente ou d'une cotation en Bourse de sa filiale de gestion d'actifs en Grande-Bretagne.

La scission du groupe d'assurance, de gestion d'actifs et de services bancaires coté à Londres et à Johannesburg fait suite à un rapport publié en novembre au moment de l'entrée en fonction de Bruce Hemphill, ex-patron de Standard Bank, en tant que directeur général.

L'évolution du cadre réglementaire en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud a rendu le groupe, à l'origine une compagnie d'assurance-vie fondée au Cap en 1845, plus difficile à gérer, a dit Bruce Hemphill. "C'est une structure coûteuse avec des synergies insuffisantes pour justifier ces coûts", a-t-il dit.

Selon les nouvelles règles européennes en vigueur, le ratio de solvabilité d'Old Mutual est de 135%, inférieur à ceux d'une grande partie des grands assureurs qui ont déjà publié leurs résultats depuis le début de l'année.

L'assureur a fait savoir que la manière dont serait conduite la scission n'avait pas encore été arrêtée mais il prévoit qu'elle soit finie d'ici la fin de 2018.

Ses quatre filiales sont Old Mutual Emerging Markets, Old Mutual Wealth, Nedbank Group and OM Asset Management .

Old Mutual a dit qu'il prévoyait de réduire sa participation dans Nedbank Group à une part minoritaire.

L'Old Mutual s'est appréciée en Bourse depuis l'annonce par Sky News du projet de scission le week-end dernier, la chaîne ayant ajouté que des fonds d'investissement préparaient déjà une offre de plusieurs milliards de livres sur Old Mutual Wealth, que des analystes valorisent yrois à quatre milliards de livres.

Old Mutual a publié un bénéfice opérationnel ajusté en hausse de 4% en 2015, à 1,7 milliards de livres (2,2 milliards d'euros).

En Bourse l'action Old Mutual perd 1,3% à 182,9 pence vers 9h20 GMT. (Carolyn Cohn et Noor Zainab Hussain; Julie Carriat pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)