La crainte d'effets de second tour a poussé la BCE à agir-Draghi

jeudi 10 mars 2016 15h05
 

FRANCFORT, 10 mars (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) a abaissé jeudi ses taux directeurs et amplifié ses rachats d'actifs afin d'empêcher une inflation exceptionnellement basse de contaminer l'ensemble de l'économie, a déclaré Mario Draghi.

"Il est essentiel d'éviter des effets de second tour", a dit le président de la BCE lors de sa conférence de presse suivant l'annonce des décisions de l'institut de Francfort.

Il faisait ainsi référence à des baisses de prix affectant plus largement l'économie, au-delà de certains produits phares tels que le pétrole.

La BCE a annoncé jeudi un nouvel assouplissement massif de sa politique monétaire, le deuxième en trois mois, pour tenter de relancer le crédit et l'inflation, dont la faiblesse dans la zone euro menace sa crédibilité. (Balazs Koranyi; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)