L'UE autorise la fusion Teva-Allergan sous condition de cessions

jeudi 10 mars 2016 15h28
 

Bruxelles, 10 mars (Reuters) - La Commission européenne a approuvé jeudi l'acquisition par Teva Pharmaceutical Industries de la branche de médicaments génériques d'Allergan pour 40,5 milliards de dollars (36,78 milliards d'euros), à la condition d'un certain nombre de cessions, notamment des activités d'Allergan en Grande-Bretagne et en Irlande.

Reuters avait annoncé mercredi le feu vert probable de la Commission, Teva ayant accepté de céder une part de ses activités afin de dissiper les craintes des autorités européennes de la concurrence, selon des sources.

La Commission a déclaré qu'elle s'était inquiétée du fait que la nouvelle entité ne rencontre pas de concurrence suffisante pour certains produits pharmaceutiques génériques et sur tout le marché des génériques au Royaume-Uni, en Irlande et en Islande.

En réponse, les deux sociétés ont proposé de céder certaines molécules déjà commercialisées ainsi que d'autres encore à l'étude dans 24 pays de l'Union. Le portefeuille de molécules de Teva en Islande et la grande majorité des activités génériques d'Allergan en Grande-Bretagne et en Irlande seront également vendues.

"À l'issue d'une enquête de marché approfondie, la Commission a considéré que les engagements résolvent les problèmes de concurrence constatés et a conclu que l'opération envisagée, telle que modifiée par les engagements, ne poserait aucun problème de concurrence", a dit l'exécutif européen dans un communiqué. (Philip Blenkinsop; Julie Carriat pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)