LEAD 1-L'ancien président brésilien Lula da Silva mis en examen

jeudi 10 mars 2016 02h38
 

(Actualisé avec réaction, contexte)

SAO PAULO, 9 mars (Reuters) - L'ancien président brésilien Luis Inacio Lula da Silva a été mis en examen mercredi dans le cadre d'une enquête pour blanchiment d'argent, a fait savoir mercredi le procureur de Sao Paulo, sans préciser les faits qui lui sont reprochés.

L'ex-chef de l'Etat, qui été interpellé vendredi et interrogé trois heures par la police fédérale, est soupçonnée d'avoir dissimulé la propriété d'un luxueux appartement à Guaruja.

Lula nie toute malversation et assure ne posséder aucun bien immobilier dans cette ville. Selon le parquet, l'appartement en question a été construit par le groupe OAS, mis en cause dans le vaste scandale de corruption impliquant la compagnie pétrolière publique Petrobras et qui menace la présidente Dilma Rousseff, issue comme son prédécesseur et mentor du Parti des travailleurs.

Cristiano Zanin Martin, avocat de l'ancien président, a accusé le procureur de Sao Paulo Cassio Conserino de diffamation.

"Pour Conserino, deux visites dans un appartement de Guaruja suffisent à considérer qu'il s'agit d'une propriété secrète", dit-il dans un communiqué. Il invite en outre la Cour suprême à se prononcer sur les compétences du procureur.

Cette mise en examen pourrait conduire Lula, qui reste une icône de la gauche sud-américaine, à accepter d'entrer au gouvernement pour bénéficier d'une immunité judiciaire. Il ne pourrait alors être entendu que par la Cour suprême.

Selon la presse, le Parti des travailleurs fait pression en ce sens sur la présidente et Ricardo Berzoini, ministre chargé des relations avec le Parlement, a déclaré mercredi qu'il pourrait très bien faire partie de l'exécutif s'il le souhaite. (Eduardo Simoes et Maria Pia Palermo, Jean-Philippe Lefief pour le service français)