Mersen-Nouvelles économies dans un environnement incertain

mercredi 9 mars 2016 09h40
 

PARIS, 9 mars (Reuters) - Mersen, groupe de spécialités électriques et de matériaux avancés, a annoncé mercredi un nouveau plan d'économies pour améliorer sa rentabilité dans un environnement économique toujours atone dans les industries de procédés et la chimie.

Le groupe - qui compte développer à moyen terme ses ventes grâce aux énergies renouvelables (éolien et solaire), à l'aéronautique et à l'électronique - s'attend en revanche à ce que l'environnement économique reste peu dynamique en 2016.

Dans ce contexte, il a lancé un nouveau plan d'excellence opérationnelle, dont il attend 30 millions d'euros d'économies sur deux à trois ans, pour prendre le relais du plan Transform achevé fin 2015.

"C'est un plan très ambitieux, mais qui n'a pas la même philosophie" a expliqué Thomas Baumgartner, directeur financier de Mersen, au cours d'une téléconférence.

Le plan Transform est passé notamment par une restructuration industrielle du groupe ciblée sur certaines géographies, tandis que le nouveau plan est mondial et portera notamment sur une amélioration dans les achats. Mersen a également simplifié son organisation, à compter du 1er janvier dernier, autour de deux pôles: matériaux avancés et spécialités électriques.

Les premiers effets du nouveau plan d'économies sont attendus dès 21016 mais pourraient être compensés cette année par des effets prix toujours défavorable dans le pôle matériaux.

Mersen, qui a racheté l'an dernier le spécialiste chinois des parasurtenseurs ASP, a vu l'an dernier son chiffre d'affaires augmenter de 6,4% à 772,2 millions d'euros, tandis que sa marge opérationnelle courante a reculé à 7,5% contre 8,2% (retraité) en 2014.

Cette année, le groupe anticipe un chiffre d'affaires du même ordre de grandeur qu'en 2015 et une marge opérationnelle autour du niveau de l'an dernier. Le groupe a proposé de maintenir son dividende à 0,5 euro par action au titre de l'exercice passé.

L'action Mersen gagne 0,4% à 11,9 euros à 9h40, tandis que l'indice CAC Mid & Small avance de 0,27%.   Suite...