Ipsen en baisse, Barclays négatif sur l'accord avec Exelixis

mardi 8 mars 2016 11h25
 

PARIS, 8 mars (Reuters) - L'action Ipsen figure parmi les plus fortes baisses du SBF 120 mardi matin, alors que Barclays craint l'effet "dilutif" sur la base d'activité de l'accord du groupe pharmaceutique français avec l'américain Exelixis.

A 11h07, le titre perd 5,09% à 46,08 euros, dans des volumes équivalent à 120% de leur moyenne quotidienne sur les trois derniers mois, contre un indice SBF 120 en baisse d'1,56% dans des volumes à 29% de leur moyenne quotidienne.

Ipsen a annoncé le 1er mars, à l'occasion de ses résultats, avoir conclu avec Exelixis un accord exclusif de licence sur les droits de commercialisation du Cabozantinib, dont l'indication clef est le traitement du carcinome avancé du rein. L'accord concerne le monde entier hors Etats-Unis, Canada et Japon.

Ipsen versera à Exelixis 200 millions de dollars de paiement initial, épongeant ainsi la quasi-totalité de sa trésorerie à fin décembre 2015.

Barclays, qui abaisse sa recommandation à "pondération en ligne", explique dans une note que sa recommandation "surpondération" reposait sur l'attente d'opérations qui ajouteraient aux bénéfices, et renforceraient les résultats après 2020, alors que l'accord avec Exelixis implique des investissements significatifs sur un nouveau marché.

Depuis la publication de ses résultats, Ipsen avait déjà perdu 9,24% à la clôture lundi. (Joseph Sotinel, édité par Jean-Michel Bélot)