LEAD 1-France-Déficit commercial quasi stable en janvier

mardi 8 mars 2016 09h53
 

(Actualisé avec précisions supplémentaires)

PARIS, 8 mars (Reuters) - Le déficit commercial de la France est resté quasiment inchangé en janvier par rapport au mois précédent, à 3,71 milliards d'euros, un transfert exceptionnel d'oeuvres d'art vers la Suisse ayant compensé l'érosion des exportations des secteurs aéronautique, spatial et pharmaceutique, selon les statistiques CVS/CJO publiées mardi par les Douanes.

Le déficit du mois de décembre a été revu à 3,68 milliards d'euros, contre 3,9 milliards d'euros en première estimation et celui de l'ensemble de l'année s'élève donc désormais à 45,3 milliards d'euros (-45,7 milliards en première estimation), après -57,6 milliards en 2014.

Au cours du premier mois de l'année, les Douanes font état d'une progression de 0,5% des exportations par rapport à décembre, à 38,3 milliards d'euros et d'une hausse de 0,6% des importations, à 42 milliards.

Le mois de janvier a notamment été marqué par un repli marqué des ventes d'Airbus, après un dernier trimestre 2015 record. Les livraisons définitives du groupe aéronautique se sont élevées à 14 appareils pour 1,48 milliard d'euros en ce début d'année, contre 29 appareils et 3,03 milliards en décembre.

L'absence de vente de satellite et la poursuite du repli des exportations automobiles, combinée à un regain de vigueur des importations dans ce secteur, ont également joué sur les chiffres de janvier.

Le déficit énergétique s'est au contraire sensiblement réduit avec une diminution du montant des achats d'hydrocarbures naturels et de produits pétroliers raffinés, dans un contexte de baisse des prix.

En revanche le transfert de la France à la Suisse d'une très importante collection privée d'oeuvres d'art a contribué à atténuer l'impact du repli des exportations d'Airbus, relèvent les Douanes.

Cet envoi exceptionnel s'est traduit par une nette amélioration du solde commercial vis-à-vis des pays d'Europe non membres de l'Union européenne, qui dégage en janvier un excédent de 462 millions d'euros, alors qu'il est traditionnellement déficitaire.   Suite...