France-L'enquête confirme la fraude sur les diesel de Volkswagen

lundi 7 mars 2016 11h19
 

PARIS, 7 mars (Reuters) - Les enquêtes et tests menés en France sur les véhicules diesel commercialisés par Volkswagen ont confirmé une fraude sur les tests d'émissions de polluants, a annoncé lundi la secrétaire d'Etat chargée du Commerce et de la Consommation.

Des perquisitions ont été menées en octobre 2015 dans des locaux de la branche française du constructeur de Wolfsburg, a rappelé Martine Pinville.

"Ces investigations et les échanges avec la société, ainsi que la confirmation de la fraude par les résultats de tests réalisés par l'UTAC (organisme de certification, ndlr), ont confirmé la tromperie sur les véhicules commercialisés en France", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse sur l'activité de la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) en 2015.

"La DGCCRF a remis il y a quelques jours au parquet de Paris le procès-verbal relevant la tromperie", a précisé Martine Pinville.

Le constructeur allemand avait reconnu en septembre dernier avoir eu recours à un logiciel permettant de fausser les résultats des tests d'émissions polluantes aux Etats-Unis, déclenchant la plus importante crise de son histoire et contraignant son président du directeur Martin Winterkorn à démissionner. (Myriam Rivet, édité par Yves Clarisse)