VW-Les nouveaux patrons savaient avant les révélations-Bild

dimanche 6 mars 2016 01h54
 

BERLIN, 6 mars (Reuters) - L'actuel président du directoire et le nouveau président du conseil de surveillance de Volkswagen ont été informés par l'ancien patron du groupe de l'utilisation d'un logiciel de trucage des émissions des moteurs diesel aux Etats-Unis deux semaines avant que le groupe ne dévoile l'ampleur du scandale, rapporte Bild am Sonntag, sans citer de sources.

Martin Winterkorn, qui a démissionné quelques jours après les révélations du 18 septembre, a averti le 8 du même mois les membres du conseil d'administration que l'entreprise avait avoué aux autorités américaines avoir eu recours à un procédé frauduleux, dit l'hebdomadaire.

Matthias Müller et Hans Dieter Pötsch, alors directeur général de Porsche et directeur financier de VW, ont assisté à la réunion, poursuit l'auteur de l'article. Ils ont ensuite été nommés président du directoire et président du conseil de surveillance.

Hans Dieter Pötsch a été mis en cause pour ne pas avoir informé les actionnaires de l'existence du problème et certains ont demandé la désignation à la tête de l'entreprise d'une personnalité extérieure. Le scandale a fait fondre de près d'un tiers la capitalisation boursière de la firme.

"Volkswagen est convaincu de s'être pleinement conformée aux exigences de la législation financière", dit un porte-parole, interrogé samedi par courriel électronique. "Volkswagen refuse catégoriquement de s'exprimer sur la nature des réunions du conseil d'administration", ajoute-t-il.

Le constructeur allemand a jusqu'au 24 mars pour présenter à un juge américain un plan convaincant de remise aux normes de près de 600.000 véhicules diesel vendus sur le marché américain.

(Andreas Cremer, Jean-Philippe Lefief pour le service français)