SYNTHESE-Face au scandale, le plan d'action Volkswagen se fait attendre

vendredi 2 octobre 2015 18h18
 

* Les autorités allemandes veulent un plan détaillé d'ici jeudi

* Les automobilistes sont toujours dans l'incertitude

* Le patron de la filiale US de VW sera entendu au Congrès jeudi

* Enquête pour "tromperie aggravée" ouverte en France

par Andreas Cremer et Lewis Krauskopf

BERLIN/BRUXELLES, 2 octobre (Reuters) - Deux semaines après le déclenchement du scandale de la fraude aux tests anti-pollution, le temps presse pour Volkswagen, qui n'a toujours pas présenté les modalités du rappel de 11 millions de ses voitures et qui voit se multiplier les enquêtes et les plaintes à son encontre dans le monde.

Le groupe automobile allemand doit modifier le moteur de chacun des véhicules qu'il a équipés d'un logiciel conçu pour fausser les résultats des tests d'émissions polluantes, dont la découverte a causé la crise la plus grave de son histoire.

L'affaire a déjà fait fondre la valeur boursière de l'entreprise, elle l'a obligée à remanier sa direction et elle menace désormais d'ébranler une bonne partie du secteur automobile en faisant porter les soupçons sur la technologie diesel en général.

Jeudi, Volkswagen a reconnu qu'il faudrait plusieurs mois pour établir avec certitude les responsabilités dans l'affaire, mais il a promis de faire connaître publiquement des "solutions" dès la semaine prochaine.   Suite...