Les USA enquêtent sur d'autres constructeurs que Volkswagen-FT

vendredi 2 octobre 2015 12h07
 

2 octobre (Reuters) - L'Agence de protection de l'environnement (EPA) américaine, à l'origine du scandale de la manipulation par Volkswagen des tests d'émissions polluantes, enquête sur des modèles diesel de BMW, Chrysler, General Motors, Land Rover et Mercedes-Benz pour tenter de déterminer si ces constructeurs ont eu recours aux mêmes pratiques, rapporte le Financial Times vendredi.

La recherche de "dispositifs de dissimulation" concernera au moins 28 modèles diesel, précise le quotidien financier, citant un document qu'il s'est procuré. (on.ft.com/1VtU6kC)

Reuters a rapporté le mois dernier que l'EPA et les autorités de l'Etat de Californie allaient procéder à des tests sur d'autres véhicules pour déterminer s'ils étaient équipés de tels dispositifs.

L'EPA va tester dans un premier temps un exemplaire de chaque modèle visé puis elle élargira ses investigations si elle met au jour des éléments suspects, précise le FT, citant un haut responsable de l'autorité proche du dossier.

Pour ce faire, l'EPA loue des voitures à des agences de location ou en emprunte à des propriétaires figurant dans la base de données des immatriculations, explique l'article.

L'enquête concerne la majeure partie des véhicules diesel en circulation aux Etats-Unis, parmi lesquels la BMW X3, la Chrysler Grand Cherokee, la Chevrolet Colorado (groupe GM ), la Range Rover TDV6 et la Mercedes E250 BlueTec, détaille le FT.

Reuters n'a pas pu contacter directement l'EPA dans l'immédiat pour obtenir un commentaire sur ces informations.

(Supriya Kurane à Bangalore; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)