Volkswagen-Enquête préliminaire en France pour tromperie aggravée

vendredi 2 octobre 2015 10h41
 

PARIS, 2 octobre (Reuters) - Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour tromperie aggravée s'agissant d'une marchandise dangereuse pour la santé de l'homme à la suite du scandale Volkswagen, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

L'ouverture de l'enquête fait suite aux différents éléments parus dans la presse sur le sujet, mais aussi à un signalement effectué jeudi par le vice-président du conseil régional d'Ile-de-France, a précisé cette source.

L'affaire, révélée le 18 septembre par les autorités américaines de protection de l'environnement, concerne la manipulation des tests des émissions polluantes des véhicules diesels de la marque allemande.

Le scandale a contraint à la démission Martin Winterkorn, président du directoire du groupe Volkswagen, et fait chuter la capitalisation boursière de l'entreprise d'un tiers en l'espace d'une semaine. (Chine Labbé, édité par Yves Clarisse)