** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

vendredi 2 octobre 2015 07h51
 

PARIS, 2 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse vendredi à l'ouverture pour une séance qui devrait être placée sous le signe de la prudence à l'approche de la publication des chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis (12h30 GMT).

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 0,6% à l'ouverture, le Dax à Francfort 0,4% et le FTSE à Londres 0,3%.

Les plus grandes places financières d'Europe ont terminé jeudi en baisse une séance au cours de laquelle elles ont longtemps évolué dans le vert, finalement pénalisées par le recul prononcé des valeurs liées aux télécoms dans le sillage de l'action Altice.

Le groupe de Patrick Drahi, dont l'endettement suscite des interrogations, a annoncé jeudi avoir levé 1,61 milliard d'euros afin notamment de financer le rachat de l'américain Cablevision.

Les marchés restent globalement volatils en raison des craintes liées au ralentissement des économies émergentes, en particulier la Chine. En Asie, les investisseurs limitent les prises de risques, également en raison de l'imminence de l'annonce des chiffres de l'emploi américain.

La Bourse de Tokyo est orientée en légère baisse à l'approche de la clôture. La Bourse de Shanghai est fermée pour cause de fête nationale.

Wall Street a débuté jeudi le dernier trimestre de l'année sur une note indécise, dans un marché attentiste avant les chiffres de l'emploi mais aussi la saison des résultats du troisième trimestre qui commence la semaine prochaine.

Les indicateurs économiques mitigés pourraient compliquer la tâche de la Réserve fédérale, confrontée à la délicate mission d'établir le calendrier du relèvement des taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Il est bon de maintenir les taux bas pendant un moment pour stimuler l'inflation mais la Fed devra probablement resserrer sa politique monétaire avant la fin de l'année afin d'empêcher le développement de déséquilibres financiers, a déclaré jeudi John Williams, le président de l'antenne de San Francisco de la banque centrale américaine.   Suite...