Patrimoine mondial-Un 1/3 des sites naturels menacés par l'industrie-rapport

jeudi 1 octobre 2015 08h52
 

LONDRES, 1er octobre (Reuters) - Près du tiers des sites naturels inscrits au patrimoine mondial par l'Unesco sont menacés par l'exploitation et la prospection minière et pétrolière, selon un rapport élaboré par l'organisation environnementale WWF et les gérants d'actifs Aviva Investors et Investec, et rendu public jeudi.

Soixante-dix des 229 sites naturels inscrits au patrimoine mondial sont menacés par ces industries, et sur ces 70 figurent la majeure partie des 41 sites naturels africains.

Le rapport vise à encourager les investisseurs à user de leur influence pour que les entreprises cessent toute exploitation sur les sites en question.

"Protéger ces lieux emblématiques est non seulement important pour leur valeur environnementale, mais c'est aussi capital pour les moyens de subsistance et l'avenir des populations qui en dépendent", estime David Nussbaum, directeur exécutif du WWF.

La compagnie pétrolière Soco International, dont le siège est en Grande-Bretagne, a accepté l'an dernier de ne pas faire de forages dans le parc national de Virunga, en République démocratique du Congo (RDC), à la suite d'importantes protestations des organisations écologistes, dont le WWF.

Soco est ainsi devenu l'une des rares compagnies pétrolières à décider de ne pas s'implanter sur des sites naturels du patrimoine mondial.

(Andy Bruce; Eric Faye pour le service français)