Japon-L'activité manufacturière a ralenti en septembre

jeudi 1 octobre 2015 08h10
 

TOKYO, 1er octobre (Reuters) - La croissance du secteur manufacturier japonais a ralenti en septembre, les commandes à l'exportation ayant subi leur recul le plus marqué en près de trois ans, un nouveau signe que le ralentissement chinois pèse sur les perspectives du pays, selon les résultats définitifs d'une enquête publiés jeudi.

L'indice des directeurs d'achats Markit/Nikkei (PMI) est finalement ressorti à 51,0, ce qui est légèrement mieux que l'estimation préliminaire de 50,9 annoncée à la fin du mois dernier, contre 51,7 en août.

Il est au-dessus de 50, seuil qui délimite la croissance de la contraction, depuis cinq mois d'affilée. Mais c'est son premier recul en trois mois.

Ces données, qui viennent dans la foulée de l'annonce d'une baisse inattendue de la production industrielle en août, pourraient suggérer que l'économie japonaise cale à nouveau.

La composante des commandes à l'exportation s'est établie à 48,0 (47,8 en première estimation) contre 51,6, une contraction sans précédent depuis février 2013.

Les propriétaires des usines ont baissé leur prix et ce pour la deuxième fois en trois mois, une évolution qui devrait déplaire à une Banque de Japon qui essaie de hisser l'économie japonaise hors de la spirale de la déflation qui la plombe depuis des décennies.

La banque centrale entend faire remonter l'inflation à 2% d'ici l'année prochaine. Certains économistes pensent qu'il n'est pas exclu qu'elle assouplisse encore sa politique monétaire, déjà très accommodante, lors de sa réunion prévue ce mois-ci pour inverser toute tendance défavorable des prix. (Stanley White, Benoît Van Overstraeten pour le service français)