Peut-être 120.000 rappels de Volkswagen en Corée du Sud

jeudi 1 octobre 2015 05h03
 

SEOUL, 1er octobre (Reuters) - Volkswagen pourrait devoir rappeler environ 120.000 véhicules en Corée du Sud, a annoncé jeudi le gouvernement coréen.

Séoul a prévenu qu'une décision serait prise d'ici novembre sur les mesures à prendre vis-à-vis du constructeur allemand qui a admis avoir équipé certains véhicules diesels avec un logiciel de manipulation des émissions polluantes.

Le gouvernement coréen pourrait décider d'ordonner un rappel de tous les véhicules concernés, voire de suspendre les ventes.

Les ventes de voitures allemandes en Corée du Sud sont en forte hausse depuis l'accord commercial de 2011 qui a supprimé les droits de douane sur les véhicules importés d'Europe. La hausse des ventes est supérieure à 18% sur les huit premiers mois de 2015, selon les données fournies par les douanes.

Les modèles diesel représentaient 68% de la totalité des voitures importées en Corée du Sud au premier semestre. (Sohee Kim,; Nicolas Delame pour le service français)