Le Praluent et le Repatha sont gérables-Express Scripts

mercredi 30 septembre 2015 23h09
 

NEW YORK, 30 septembre (Reuters) - Express Scripts Holding a déclaré mercredi que deux nouveaux traitements coûteux et efficaces du cholestérol ne mettraient pas à mal les budgets de sa clientèle et ajouté que la plupart des ordonnances afférentes avaient été invalidées.

"Nous observons beaucoup de patients qui ne présentent pas les critères médicaux requis ou dont les médecins ne fournissent pas les informations (nécessaires)", a dit à Reuters Everett Neville, l'un des vice-présidents du premier gestionnaire américain de régimes de remboursement des médicaments.

Express Scripts et les assureurs ont rejeté un nombre étonnamment élevé d'ordonnances pour ces deux traitements injectables, à savoir le Praluent de Regeneron Pharmaceuticals et le Repatha, de Sanofi et Amgen.

Ces traitements ont été approuvés cet été et font partie d'une nouvelle catégorie de médicaments appelés inhibiteurs PCSK9, capables de réduire de plus de 60% le taux de "mauvais" cholestérol LDL. Ces deux médicaments coûtent tous les deux plus de 14.000 dollars par an.

Express Scripts, qui gère les prestations de remboursement pour le compte des entreprises et des programmes de santé, ainsi que de grandes pharmacies par correspondance, avait dit en juillet que le Praluent et le Repatha étaient considérés comme des traitements novateurs mais avaient aussi la capacité de sérieusement mettre à mal les finances des clients qui géraient mal leurs coûts pharmaceutiques.

(Ransdell Pierson, Wilfrid Exbrayat pour le service français)