GRAPHES-Bourses émergentes-Plongeon de 20% au T3 avec Chine et Brésil

mercredi 30 septembre 2015 17h17
 

LONDRES, 30 septembre (Reuters) - Les actifs émergents ont été lourdement pénalisés au cours du troisième trimestre avec une baisse de près de 20% des actions et une chute de nombreuses devises à des plus bas records contre le dollar.

Toutes les classes d'actifs émergents affichent des pertes depuis le débit de l'année avec une accélération de leur repli sur la période de juillet à septembre marquée par la chute des actions chinoises, un ralentissement de la croissance dans le monde émergent et une dévaluation du yuan.

Le report par la Réserve fédérale américaine de la hausse de ses taux, loin d'alléger la pression sur les marchés émergents, a ravivé les inquiétudes des investisseurs qui y ont vu la confirmation de la fragilité de la croissance mondiale.

Graphique sur la performance des différentes classes d'actifs émergents : link.reuters.com/xyg75w

"Les marchés émergents ont été pris à revers par des facteurs négatifs venant de toutes parts", a dit Ilan Solot, responsable de la stratégie sur les devises émergentes de Brown Brothers Harriman.

"Le scénario mondial était négatif, il n'y avait plus d'appétit pour les actions ni pour le risque, il y avait beaucoup d'incertitudes autour des grandes banques centrales et beaucoup de facteurs propres à des pays particuliers... et pour couronner le tout, le cycle des matières premières. Tous les ingrédients du parfait désastre."

Les investisseurs internationaux ont cédé l'équivalent de 40 milliards de dollars d'actifs émergents, à parité entre actions et obligations, sur les trois mois à fin septembre, le montant le plus important sur un trimestre depuis la fin 2008, selon l'Institute of International Finance.

L'indice MSCI des marchés émergents le plus large a atteint un plus bas de six ans le 24 août et enregistré son plus mauvais trimestre depuis 2011.   Suite...