Baisse de la part du dollar dans les réserves de change au T2

mercredi 30 septembre 2015 17h14
 

NEW YORK/LONDRES, 30 septembre (Reuters) - La part du dollar américain dans les réserves de change mondiales dont la répartition est connue a diminué au deuxième trimestre tandis que celle de l'euro tombait à son plus bas niveau en 13 ans, montrent mercredi des statistiques du Fonds monétaire international (FMI).

La part du dollar est revenue à 63,7% du total de ces réserves, contre 64,1% sur les trois premiers mois de l'année.

La baisse de la part du dollar peut s'expliquer entre autres par le fait que certaines banques centrales, particulièrement celles de pays émergents, ont vendu du dollar pour soutenir leur propre monnaie.

La part de l'euro, elle, ressort à 20,5% au deuxième trimestre, sans grand changement par rapport à janvier-mars (20,7%) mais au plus bas depuis 13 ans. A son pic, en 2009, elle atteignait 28%.

Au total, les réserves mondiales ont légèrement augmenté au deuxième trimestre, à 11.460 milliards de dollars. Le montant global des réserves dont la répartition est connue est quant à lui passé de 6.060 à 6.660 milliards de dollars entre le premier et le deuxième trimestre.

Des analystes notent toutefois que les dernières statistiques publiées ne prennent pas en compte la diminution récente des réserves de change chinoises, qui ont subi en août une baisse record en raison des interventions de Pékin pour tenter de freiner la baisse du yuan et de stabiliser les marchés locaux.

(Gertrude Chavez-Dreyfuss et Anirban Nag; Marc Angrand pour le service français, édité par Véronique Tison)