LEAD 2-Villeroy confirmé comme gouverneur de la Banque de France

mardi 29 septembre 2015 19h20
 

* Villeroy obtient une confortable majorité

* Il se défend contre le risque de conflit d'intérêt

* Le choix de Hollande invoque "règles, caractère, éthique"

* La politique de la BCE "est la bonne", dit-il (Actualisé avec vote des commissions)

PARIS, 29 septembre (Reuters) - François Villeroy de Galhau, confirmé mardi par le Parlement pour le poste de gouverneur de la Banque de France, a réaffirmé qu'il n'entendait pas intervenir, "ni de près ni de loin", dans les dossiers liés à BNP Paribas, qu'il a quittée en avril.

Ce choix, annoncé il y a trois semaines par le chef de l'Etat, devait être avalisé par les commissions compétentes de l'Assemblée et du Sénat. L'addition des votes négatifs dans chaque commission devait représenter au moins trois cinquièmes des suffrages exprimés pour bloquer la nomination.

François Villeroy de Galhau a passé l'épreuve haut la main : les deux commissions cumulées, il a recueilli 59 voix pour, 13 contre et deux votes blancs, selon des sources parlementaires.

Très attendu sur la question de son indépendance vis-à-vis de son ancien employeur, François Villeroy de Galhau a tenté de donner aux députés qui l'auditionnaient des gages en rappelant les engagements pris dans un courrier qu'il leur avait adressé.

"L'engagement que j'ai pris vis-à-vis de vous s'applique je crois de façon extrêmement claire, je ne compte pas intervenir de près ni de loin dans les affaires concernant BNP Paribas", a-t-il dit devant la commission.   Suite...