BOURSE-Wolseley chute de 11% après avoir réduit ses prévisions

mardi 29 septembre 2015 10h45
 

29 septembre (Reuters) - Le groupe britannique de matériaux de construction Wolseley chute de près de 11% à la Bourse de Londres mardi après avoir réduit sa prévision de croissance du chiffre d'affaires au deuxième semestre.

L'entreprise spécialisée dans les équipements de chauffage et de plomberie table désormais sur une hausse de 4% de ses ventes à périmètre comparable sur les six mois à fin janvier, au lieu d'une prévision précédente de +6%.

Le titre perd 10,89% à 3.724 pence vers 8h40 GMT pour signer la plus mauvaise performance de l'indice paneuropéen Stoxx 600 , dont il est aussi le premier volume.

L'annonce d'un plan de rachat d'actions de 300 millions de livres (406 millions d'euros) n'empêche pas le groupe de connaître sa plus mauvaise séance en Bourse depuis mai 2009, alors qu'il avait surperformé l'indice britannique FTSE 100 de plus de 30% sur l'année écoulée.

Wolseley a expliqué l'abaissement de ses prévisions par les conditions de marché difficiles dans le secteur de l'énergie aux Etats-Unis et par la faible croissance du marché britannique où la concurrence est intense.

Sur l'exercice clos fin juillet, le groupe a réalisé un bénéfice d'exploitation de 857 millions de livres, à peu près conforme aux estimations des analystes. (Alasdair Pal, Véronique Tison pour le service français)