September 28, 2015 / 12:45 PM / in 2 years

LEAD 1-Alcoa va se scinder en deux en 2016

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions, commentaires d'analystes et du DG d'Alcoa, cours d'avant-Bourse)

CHICAGO, 28 septembre (Reuters) - Alcoa a annoncé lundi le projet de se scinder en deux en 2016, séparant son coeur de métier dans l'aluminium, en difficulté, de ses activités à valeur ajoutée, liées notamment aux industries aéronautique et automobile.

Dans le sillage de cette annonce, l'action de l'aluminier américain s'adjuge plus de 8% à 9,80 dollars dans les échanges d'avant-Bourse à Wall Street.

Alcoa est en difficultés dans son secteur historique de l'aluminium où une surabondance de l'offre a entraîné une chute des cours.

Misant sur la progression de la demande dans l'industrie aéronautique et la reprise des dépenses dans le secteur automobile, le groupe américain est engagé dans une stratégie visant à augmenter la production de produits à valeur ajoutée et à se développer dans d'autres métaux légers comme le nickel, le titane et le lithium, tout en cédant certaines de ses fonderies plus traditionnelles et moins rentables.

Il a ainsi procédé en début d'année à l'acquisition du producteur de pièces de titane RTI International Metals et du fabricant allemand de composants en titane pour les moteurs et les fuselages d'avion Tital.

La scission en deux entités cotées séparément devrait intervenir au cours du deuxième semestre 2016. Cette opération ne nécessite pas d'être validée par les actionnaires, selon des sources proches du groupe.

Pour Josh Sullivan, analyste chez Sterne Agee CRT, Alcoa avait déjà entamé sa transition, notamment par le biais de ses récentes acquisitions. "Les activités dans les ressources de base constituaient un frein, non seulement pour la valorisation de l'entreprise mais aussi pour ses ressources", a-t-il déclaré.

Il a souligné que l'une des interrogations levées par la scission concernait la répartition entre les deux futures entités de la dette d'Alcoa et de la charge des retraites.

La branche aluminium conservera le nom d'Alcoa et l'autre entité, sans nom pour l'instant, sera présidée par l'actuel directeur général d'Alcoa Klaus Kleinfeld.

Il restera président de la branche Alcoa pendant la période de transition suivant la scission. Le groupe n'a pas précisé de calendrier pour la nomination d'un nouveau dirigeant à la tête des activités dans l'aluminium après la scission.

"Nous estimons que les deux entités sont arrivées à un stade où elles sont compétitives et d'une taille suffisamment conséquente pour pouvoir être autonomes", a déclaré Klaus Kleinfeld à Reuters.

L'activité aluminium d'Alcoa, qui emploie environ 17.000 personnes réparties sur 64 sites, a réalisé au premier semestre 2015 un chiffre d'affaires de 13,2 milliards de dollars et un résultat d'exploitation de 2,8 milliards de dollars.

Les activités appelées à composer la nouvelle entité, qui emploient 43.000 personnes sur 157 sites, ont réalisé sur la même période un chiffre d'affaires de 14,5 milliards de dollars et un résultat d'exploitation de 2,2 milliards de dollars. (Nick Carey, avec Bernadette Baum et Lewis Krauskopf; Patrick Vignal et Myriam Rivet pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below