** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

lundi 28 septembre 2015 07h55
 

PARIS, 28 septembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues lundi en repli à l'ouverture dans le sillage des marchés asiatiques, en recul à l'amorce d'une semaine marquée par de nombreux indicateurs très attendus dans un contexte d'inquiétude pour la croissance mondiale.

La Bourse de Madrid sera sous surveillance particulière après la prise de contrôle du parlement de Catalogne par les séparatistes à l'issue du scrutin de dimanche.

D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien pourrait perdre jusqu'à 1,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort autour de 1% et le FTSE à Londres 0,4%%.

Les investisseurs scruteront notamment cette semaine les chiffres de la production industrielle au Japon, un indice manufacturier chinois et surtout les derniers chiffres de l'emploi aux Etats-Unis, qui tomberont vendredi.

Les indicateurs continuent d'attester du ralentissement de l'économie chinoise. Les bénéfices dégagés par entreprises industrielles ont plongé de 8,8% sur un an en août, en raison à la fois d'une hausse des coûts et d'une chute persistante du prix des produits vendus, selon des données publiées lundi par le Bureau national des statistiques.

Les intervenants de marché ont pris connaissance en outre des propos de Christine Lagarde, qui déclare dans un entretien accordé au quotidien Les Echos que le Fonds monétaire international va probablement revoir à la baisse des prévisions de croissance mondiale pour 2015 et 2016 en raison du ralentissement des économies émergentes.

La Bourse de Tokyo recule lundi de plus de 1,5% peu avant la clôture. Les Bourses chinoises sont également orientées à la baisse.

A Wall Street, les investisseurs guetteront les chiffres sur les revenus et dépenses des ménages en août (12h30 GMT) et sur les promesses de ventes immobilières, également pour le mois dernier (14h00 GMT).

La Bourse de New York a terminé vendredi sur une note mitigée, partagée entre le soulagement procuré par les déclarations de Janet Yellen et l'effondrement des valeurs liées aux biotechnologies.   Suite...