LEAD 1-Berlin accuse VW d'avoir truqué 2,8 mlns de voitures

vendredi 25 septembre 2015 17h00
 

(Actualisé avec précisions, contexte, actionnaire, cours)

par Andreas Cremer

WOLFSBURG, Allemagne, 25 septembre (Reuters) - La manipulation par Volkswagen des résultats des tests d'émissions polluantes concerne 2,8 millions de véhicules diesel en Allemagne, a déclaré vendredi le ministre allemand des Transports, un chiffre six fois supérieur à celui évoqué par le groupe aux Etats-Unis.

Les propos tenus par Alexander Dobrindt au Bundestag alors que le conseil de surveillance de Volkswagen était réuni pour choisir un nouveau président du directoire suggère que l'affaire pourrait prendre une ampleur bien plus grande qu'estimé jusqu'à présent.

Le conseil de surveillance de Volkswagen devrait nommer à la tête du groupe Matthias Müller, l'actuel patron de Porsche, pour remplacer Martin Winterkorn, qui a démissionné mercredi. Au moins quatre autres hauts dirigeants du groupe pourraient en outre être débarqués.

A la Bourse de Francfort, l'action Volkswagen, qui avait amorcé un rebond après avoir perdu plus de 40% de sa valeur depuis le début de la semaine, rechutait de plus de 5% à 14h45 GMT.

Cette baisse est aussi alimentée par la multiplication des enquêtes et procédures ouvertes dans le monde entier par les autorités judiciaires ou réglementaires.

Vendredi, le Brésil a ainsi dit enquêter sur des soupçons d'infraction aux règles nationales en vigueur en matière d'émissions polluantes, en précisant que Volkswagen devrait modifier la totalité du parc concerné si sa responsabilité était établie.

  Suite...