USA-Le Dow Jones perd 0,48%, le Nasdaq cède 0,37%

jeudi 24 septembre 2015 22h02
 

NEW YORK, 24 septembre (Reuters) - La Bourse de New York a fini en baisse modérée jeudi, après avoir effacé une bonne partie de ses pertes en fin de séance, sous le coup de la chute du titre Caterpillar, qui a exacerbé les craintes au sujet de l'économie mondiale en revoyant à la baisse sa prévision de chiffre d'affaires.

L'indice Dow Jones a perdu 0,48%, soit 77,83 points à 16.202,06. Le S&P-500, plus large, a perdu 6,44 points, soit 0,33%, à 1.932,32. Le Nasdaq Composite a reculé de son côté de 18,27 points (-0,38%) à 4.734,48.

Cela porte le recul du Dow Jones depuis le début de la semaine à 1,2%, tandis que le S&P et le Nasdaq perdent respectivement 1,4% et 2% sur la période. A moins d'une très vive hausse vendredi, le Dow et le S&P s'orientent ainsi vers la deuxième baisse hebdomadaire d'affilée.

Peu avant l'ouverture de Wall Street, Caterpillar, numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier et considéré à ce titre comme un bon baromètre de la conjoncture globale, a abaissé d'un milliard de dollars sa prévision de chiffre d'affaires pour 2015 et annoncé un plan de restructuration qui pourrait se traduire par la suppression de 10.000 emplois d'ici 2018.

L'action a cédé 6,27% à 65,80 dollars, accusant la plus forte baisse du Dow Jones.

Le fait que l'indice a effacé une partie de ses pertes -- il a perdu jusqu'à plus de 1,6% en séance -- a notamment été le fait de la bonne tenue du compartiment pétrolier, qui a tiré parti de la hausse de plus de 1% des cours du brut.

Un certain attentisme a prévalu pendant la session avant un discours de Janet Yellen, président de la Réserve fédérale, qui doit s'exprimer à 21h00 GMT au sujet de l'inflation.

C'est la première fois qu'elle prendra la parole en publique depuis la décision, inattendue, de la Fed de laisser ses taux inchangés la semaine dernière.

L'institut d'émission avait alors évoqué ses incertitudes quant aux conséquences de la morosité économique mondiale sur l'activité aux Etats-Unis. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)