Wall Street baisse en attendant Yellen, Caterpillar chute

jeudi 24 septembre 2015 15h46
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 24 septembre (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, les investisseurs restant déboussolés depuis que la Réserve fédérale a choisi la semaine dernière de ne pas relever ses taux en invoquant ses incertitudes quant aux conséquences de la morosité économique mondiale sur l'activité aux Etats-Unis.

Ils chercheront un cap dans le discours que Janet Yellen doit prononcer à 21h00 GMT. La présidente de la Fed s'exprimera au sujet de l'inflation, l'un des facteurs déterminants dans le calendrier de relèvement des taux aux Etats-Unis.

L'indice Dow Jones perd 157,20 points, soit 0,97%, à 16.122,69. Le Standard & Poor's 500, plus large, qui a cédé 2,8% depuis la décision de la Fed jeudi dernier, recule de 0,76% à 1.924,08 et le Nasdaq Composite abandonne lui aussi 0,76% à 4.716,78.

"Il y a une certaine appréhension avant le discours de Yellen", dit Scott Colyer, directeur général d'Advisors Asset Management dans le Colorado.

"Le manque de visibilité en ce qui concerne la croissance des bénéfices est problématique en ce moment et nous allons observer ce mouvement de va-et-vient jusqu'à ce que nous ayons une image plus claire de l'état de la reprise économique."

Les bénéfices des entreprises du S&P-500 au troisième trimestre sont attendus en baisse de 3,9% par rapport à la période correspondante de l'an dernier, selon les données Thomson Reuters.

Caterpillar n'a rien fait pour apaiser le pessimisme ambiant en annonçant peu avant l'ouverture à Wall Street un plan de restructuration, avec jusqu'à 10.000 suppressions d'emplois à la clé, justifié par un affaiblissement de ses perspectives de résultats.

L'action du numéro un mondial des engins de terrassement et de matériel minier chutait de plus de 7% dans les premiers échanges, à 65,10 dollars, un plus bas depuis au moins 2010.

Caterpillar entraîne dans son sillage son concurrent Deere&Co, en recul de 3,3% à 75,11 dollars. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Véronique Tison)