Le football risque d'être une victime collatérale du scandale VW

jeudi 24 septembre 2015 15h36
 

par Rene Wagner et Karolos Grohmann

BERLIN, 24 septembre (Reuters) - Le football allemand pourrait à son tour subir les répercussions du scandale Volkswagen, le constructeur automobile injectant chaque année des centaines de millions d'euros dans la Bundesliga.

Volkswagen est en pleine tourmente depuis qu'il a admis avoir triché lors des tests sur les émissions polluantes de ses véhicules diesel aux Etats-Unis, ce qui l'expose potentiellement à des pénalités de 18 milliards de dollars (16 milliards d'euros). Sa capitalisation boursière a fondu d'environ un tiers lundi et mardi et le président de son directoire, Martin Winterkorn, a été contraint à la démission mercredi.

Pour les experts du marketing sportif, Volkswagen, qui a déjà provisionné 6,5 milliards d'euros, pourrait être tenté de réduire ses partenariats dans le sport au vu des sommes qu'il s'apprête à devoir débourser en raison du scandale.

En première ligne se trouve le club de football du VfL Wolfsbourg, la ville bâtie autour de Volkswagen. On estime que le constructeur investit chaque année 100 millions d'euros dans ce club, tenant du titre de la Coupe d'Allemagne et qualifié cette saison pour la Ligue des Champions.

Via sa filiale bavaroise Audi, Volkswagen est aussi présent au capital du Bayern Munich, champion en titre et géant du football allemand, et du promu Ingolstadt. Il est encore partenaire officiel de la Coupe d'Allemagne.

Volkswagen dispose aussi de contrats de "sponsoring" avec plus d'une dizaine d'autres clubs de première et deuxième divisions, dont le Hambourg SV, Schalke 04 et l'Eintracht Braunschweig.

Martin Winterkorn siège lui-même au sein du conseil de surveillance du Bayern Munich.

"La pression financière pour économiser de l'argent est bien présente", souligne Jürgen Pieper, expert du secteur automobile chez Bankhaus Metzler, interrogé par Reuters. "Il est tout naturel de regarder du côté de ce secteur (du sponsoring sportif)."   Suite...