BOURSE-Icade, Mercialys, FDR, Unibail, en hausse, dopées par SG

jeudi 24 septembre 2015 13h09
 

PARIS, 24 septembre (Reuters) - Icade, Mercialys , Foncière des régions et Unibail Rodamco dominent le haut du classement des meilleures performances du SBF 120 jeudi à la Bourse de Paris, Société générale ayant relevé ou confirmé son conseil d'achat sur ces quatre valeurs en adoptant toutefois une opinion neutre sur le secteur immobilier européen à plus long terme.

Dans une note sectorielle, le broker estime que l'immobilier a encore de beaux jours devant lui et dispose d'un potentiel de hausse de 22% à 12 mois, très proche des prévisions de SocGen sur les indices boursiers européens (+26% pour le CAC 40 , +18% pour le Dax de Francfort.

Les analystes de SG soulignent que si, pour l'instant, le secteur est porté par le niveau historiquement bas des taux d'intérêt voulu par les banques centrales, le rendement du dividende et les fusions-acquisitions, à plus long terme, une remontée probable des taux et une reprise cyclique pourrait conduire à une sous-performance de l'immobilier.

SocGen a placé Unibail Rodamco (achat) parmi ses valeurs préférés du secteur.

"Titre le plus liquide du secteur en Europe, Unibail dispose d'un des meilleurs portefeuilles de centres commerciaux et d'un management considéré comme un des meilleurs", écrit l'intermédiaire.

Icade, sur laquelle SG avait relevé son conseil mercredi (de conserver à achat), se traite avec une décote de 23% par rapport à son actif net réévalué (ANR) 2015 (estimé) contre une prime moyenne de 4% pour le secteur alors que le rendement de son cash flow se situe à 6,8% contre 4,8% en moyenne. Le groupe a un profil adapté pour profiter d'un éventuel scénario de forte reprise économique en France.

SG a relevé de conserver à achat ses recommandations sur Mercialys, la filiale foncière de Casino, et sur Foncière des Régions.

En revanche, l'intermédiaire est passé à la vente sur Foncière des murs, estimant que la croissance de ce groupe sera négative sur la période 2015-2016 en raison de l'impact des cessions d'actifs. SG note que le titre se traite avec une prime de 17% par rapport à son ANR.

Unibail Rodamco (+0,91%) signe la plus forte des rares hausses du CAC 40, tandis que FDR (+2,27%), Mercialys (+1,42%), Icade (+0,96%) et Klépierre (+0,66%) dominent le haut du classement du SBF qui perd autant que le CAC 40 (-1,2%).

L'indice Stoxx des valeurs de l'immobilier (+0,27%) est le seule de sa catégorie à surnager. (Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)