EDF ouvert à des alliances pour Edison en Italie

mercredi 23 septembre 2015 15h52
 

MILAN, 23 septembre (Reuters) - EDF entend conserver une participation de contrôle dans Edison mais n'est pas hostile à des rapprochements entre sa filiale et d'autres acteurs du marché italien de l'électricité afin d'y renforcer ses positions, a déclaré mercredi son PDG Jean-Bernard Lévy.

"Le marché italien est fragmenté (...) Je pense que c'est une option faisable", a-t-il dit en présentant la stratégie du groupe français jusqu'en 2030.

Des sources avaient indiqué lundi à Reuters que Jean-Bernard Lévy serait au siège d'Edison à Milan mercredi, alimentant des spéculations sur une cession de la filiale ou son possible recentrage sur certaines activités comme les énergies renouvelables.

"Edison est un actif stratégique pour EDF", a dit le patron du groupe français. (Stephen Jewkes, Véronique Tison pour le service français))