LE POINT sur le scandale Volkswagen

jeudi 24 septembre 2015 18h45
 

PARIS, 24 septembre (Reuters) - Volkswagen risque jusqu'à 18 milliards de
dollars d'amende aux Etats-Unis, où le constructeur allemand est accusé d'avoir manipulé les
tests sur les émissions polluantes de ses véhicules. Le scandale a emporté mercredi le président
du directoire Martin Winterkorn et  ébranle l'ensemble du secteur automobile européen.
    Volkswagen nommera vendredi Matthias Müller, le patron de sa marque Porsche, à la tête du
groupe avec pour mission de sortir celui-ci du scandale, a-t-on appris jeudi de source proche du
dossier.
    
 -----------------------------------------------------------------------------------------------
    DERNIERS DEVELOPPEMENTS
 Volkswagen va limoger des cadres, les tests en question dans l'UE               
 Müller favori pour succéder à Winterkorn à la tête de VW                        
 BMW en forte baisse sur un article d'Auto Bild                                  
 S&P place VW sous surveillance, Moody's abaisse sa perspective                  
      
    CONTEXTE
 Martin Winterkorn démissionne pour aider à un "nouveau départ"                  
 VW plus dangereux pour l'économie allemande que la crise grecque?               
 Clients et concessionnaires veulent que VW réagisse vite                        
 Le football risque d'être une victime collatérale du scandale VW                
 INTERVIEW-Daniel Carder, l'homme qui fait chanceler Volkswagen                  
 Le scandale Volkswagen semble un cas isolé, selon l'ACEA                        
 Berlin dément avoir eu connaissance de trucages technologiques chez VW          
 La justice allemande ouvre une enquête préliminaire sur VW                      
 L'affaire VW pointe les lacunes des tests en vigueur dans l'UE                  
 UE-Un amendement voté en vue d'un régime des émissions plus strict              
 Les investisseurs vont-ils revivre avec VW le cauchemar BP ?                    
 A l'origine de l'affaire VW, les tests bienveillants d'une ONG                  
 Les autorités US vont tester d'autres véhicules que Volkswagen                  
 ANALYSE-VW devra être clair sur le logiciel pour éviter le pénal                
 Volkswagen visé par une "class action" aux Etats-Unis                           
 La France ouvre une enquête sur le scandale Volkswagen                          
 PSA et Renault assurent respecter tous les règlements                           
 Daimler, BMW disent ne pas être concernés par l'affaire VW                      
 Montupet n'équipe pas les moteurs VW au coeur du scandale                       
 Plastic Omnium et Faurecia disent n'être pas impliqués                          
 Bosch dit fournir à Volkswagen des composants de moteurs diesel                 
 Le platine victime des retombées du scandale VW                                 
 ENCADRE Les principaux actionnaires de Volkswagen                               
------------------------------------------------------------------------------------------------
    

 (Service français)