LEAD 1-Total veut faire plus d'économies et rassurer sur son dividende

mercredi 23 septembre 2015 10h41
 

* L'objectif de réduction des coûts opérationnels relevé de 50%

* Total confirme la baisse de ses investissements

* Dividende couvert par les cash-flows organiques en 2017 à $60/b (Actualisé avec commentaires et présentation)

par Karolin Schaps et Benjamin Mallet

LONDRES/PARIS, 23 septembre (Reuters) - Total a annoncé mercredi qu'il relevait de 50% l'objectif de réduction de ses coûts opérationnels et a confirmé son intention de réduire nettement ses investissements, le groupe cherchant ainsi à rassurer les investisseurs sur la pérennité de son dividende.

Lors d'une journée investisseurs organisée à Londres, la compagnie pétrolière a précisé qu'elle visait désormais des réductions de coûts de 3 milliards de dollars sur la période 2015-2017 et que ses investissements organiques atteindraient 20 à 21 milliards de dollars en 2016, puis 17 à 19 milliards à partir de 2017, après 23 à 24 milliards cette année.

Un an après avoir dévoilé son objectif d'économies initial, alors que le prix du pétrole avoisinait 100 dollars le baril contre moins de 50 aujourd'hui, Total a ainsi pu s'engager à couvrir son dividende par ses flux de trésorerie nets organiques à partir de 2017 à 60 dollars par baril.

"Nous ne pouvons pas contrôler le prix du pétrole et du gaz mais nous pouvons contrôler nos coûts, l'allocation de nos capitaux et la fiabilité de nos opérations", a souligné son directeur général Patrick Pouyanné, lors d'une conférence avec les analystes.

"D'ici à fin 2016, je serais surpris de voir un grand bond des prix", a-t-il ajouté, ajoutant que le groupe visait même l'équilibre au niveau de ses flux de trésorerie à un niveau d'environ 45 dollars par baril en 2019.   Suite...