Volkswagen-Sapin pour une enquête européenne

mardi 22 septembre 2015 09h15
 

PARIS, 22 septembre (Reuters) - Le ministre français des Finances Michel Sapin s'est prononcé mardi pour une enquête européenne sur les pratiques de Volkswagen après les accusations de tromperie dont le constructeur allemand fait l'objet aux Etats-Unis.

"Je pense que ça me paraît nécessaire", a-t-il dit sur Europe 1. "Il faut le faire au niveau européen. Nous sommes sur un marché européen avec des règles européennes, c'est celles-ci qui doivent être respectées, c'est celles-ci qui ont été violées aux Etats-Unis".

Le premier constructeur automobile d'Europe est soupçonné d'avoir équipé plusieurs centaines de milliers de voitures VW et Audi vendues aux Etats-Unis d'un logiciel visant à truquer les données sur les émissions polluantes.

Michel Sapin a estimé en outre que les contrôles devaient être étendus à l'ensemble des constructeurs, y compris les français.

"Puisqu'on le fait pour Volkswagen, je pense que, ne serait-ce que pour rassurer les uns les autres, il me paraît nécessaire de le faire aussi pour les constructeurs français mais je n'ai pas de raison particulière de penser que les constructeurs français se seraient conduits comme Volkswagen", a-t-il dit. (Yann Le Guernigou, édité par Jean-Stéphane Brosse)