Une dizaine d'offres pour les citernes néerlandaises Koole

mardi 22 septembre 2015 00h09
 

LONDRES/FRANCFORT, 21 septembre (Reuters) - Le fonds d'investissement suédois EQT a reçu une dizaine de propositions pour le groupe de stockage pétrolier néerlandais Koole Terminals, valorisant ce dernier plus d'un milliard d'euros, ont dit des sources proches du dossier.

Un consortium regroupant le fonds de pension canadien OTPP et Wren House Infrastructure a soumis une offre provisoire, de même que Borealis, pôle infrastructures du fonds de pension OMERS, allié à First State Investments, précisent les sources.

Les fonds d'infrastructures de Goldman Sachs, JPMorgan Chase et Macquarie sont également dans la course, tout comme des fonds de capital investissement spécialisés dans les infrastructures tels qu'ArcLight Capital, ajoutent-elles.

EQT, Morgan Stanley, banque conseil du fonds suédois, et les candidats en lice se sont soit refusé à tout commentaire soit n'étaient pas disponibles dans l'immédiat.

Depuis la chute des cours pétroliers de la mi-2014, la demande d'infrastructures de stockage ou d'autres actifs intermédiaires est forte car leurs valorisations sont stables comparées à celles des actifs de production et de prospection.

Selon les sources, Koole dégagerait un excédent brut d'exploitation de l'ordre de 80 à 90 millions d'euros cette année.

EQT avait acheté Koole en 2011 et l'a développé par le biais de plusieurs acquisitions d'appoint, telles que des terminaux de Westway, NOVA et BP.

(Ron Bousso et Arno Schütze, Wilfrid Exbrayat pour le service français)