LEAD 1-Pékin et Londres veulent renforcer leur coopération

lundi 21 septembre 2015 13h54
 

par Ben Blanchard et Xiaoyi Shao

PEKIN, 21 septembre (Reuters) - La Chine et le Royaume-Uni ont annoncé lundi une série d'initiatives allant d'un accord sur les swaps de devises à une étude de faisabilité sur un lien entre les marchés boursiers de Londres et Shanghai, sans oublier la promesse d'investissements chinois dans les centrales nucléaires britanniques.

Au deuxième jour d'une visite de cinq jours en Chine, le ministre des Finances George Osborne a promis que le Royaume-Uni serait le "meilleur partenaire" de Pékin en Occident.

Les récentes turbulences sur les marchés financiers chinois n'empêcheront pas le Royaume-Uni de renforcer ses liens avec la deuxième économie mondiale, a-t-il ajouté.

George Osborne veut encourager les investissements chinois en Grande-Bretagne et soutient donc les efforts de la City pour devenir le centre dominant des transactions sur le yuan en Europe. Il a également émis l'idée lundi d'un lien permettant de connecter les Bourses de Londres et de Shanghai, sur le modèle du système "Connect" qui relie depuis novembre dernier les Bourses de Hong Kong et de Shanghai, permettant aux investisseurs étrangers de négocier des titres à Shanghai à partir de Hong Kong et inversement.

"Il est dans notre intérêt d'avoir des marchés financiers plus profonds et plus matures dans le monde", a répondu le ministre aux journalistes qui lui demandaient s'il n'y aurait pas un risque de contagion pour Londres en cas de nouvel accès de volatilité.

"Nous devons être mieux connectés à l'économie chinoise, nos institutions financières doivent renforcer les liens (avec la Chine)", a-t-il ajouté.

Il reste cependant à voir comment ce lien pourra être mis en place concrètement, compte tenu du décalage horaire et des aspects réglementaires.

  Suite...