VW et Man font appel d'un arrêt sur le rachat des minoritaires

vendredi 18 septembre 2015 15h54
 

FRANCFORT, 18 septembre (Reuters) - Volkswagen et les actionnaires minoritaires de sa filiale de poids lourds Man ont annoncé vendredi faire appel d'une décision de justice sur le prix que le groupe automobile doit débourser pour racheter les parts des minoritaires de Man.

Le premier constructeur automobile européen a obtenu il y a deux ans le soutien des actionnaires à un accord de transfert des profits et de contrôle des décisions conclu avec Man, après avoir acquis un peu plus de 75% des actions avec droit de vote de ce dernier.

VW a ensuite proposé de racheter le solde du capital au prix de 80,89 euros par action, mais un tribunal régional de Munich a jugé en juillet que l'offre devait être portée à 90,29 euros par titre.

Le cabinet juridique Dreier Riedel a déclaré vendredi que ce jugement sous-évaluait encore Man et que la valeur intrinsèque des actions se situait entre 114,54 et 120,11 euros.

A la Bourse de Francfort, le titre Man se traitait vendredi à 94,37 euros.

"En dépit de notre victoire devant le tribunal de première instance, nous avons décidé de faire appel", a dit l'avocat Peter Dreier dans un communiqué, se disant persuadé de pouvoir convaincre la cour d'appel que l'action Man valait "nettement plus de 100 euros".

Une porte-parole de Volkswagen a déclaré que le groupe ferait lui aussi appel.

Le dossier devrait donc être transmis à la cour d'appel régionale de Munich.

La participation de Volkswagen dans Man vaut une dizaine de milliards d'euros.

(Georgina Prodhan et Jan Schwartz; Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)