Japon-Le ralentissement chinois a freiné l'export

jeudi 17 septembre 2015 07h43
 

TOKYO, 17 septembre (Reuters) - La croissance des exportations a encore ralenti en août au Japon, conséquence du ralentissement économique chinois qui pourrait être dommageable pour la troisième économie mondiale et obliger la Banque du Japon (BoJ) à prendre sous peu de nouvelles initiatives de relance.

Le ministère des Finances a annoncé jeudi une hausse de 3,1% des exportations en août, par rapport à août 2014, alors que le consensus Reuters donnait 4,0%. En juillet, leur hausse avait été de 7,6%.

Les exportations vers la Chine, premier partenaire commercial du Japon, ont diminué de 4,6% le mois dernier, alors qu'elles avaient augmenté de 4,2% en juillet. C'est la première fois depuis février que ces exportations-là reculent, avec un creux marqué pour l'électronique et les composants automobiles.

Les exportations vers l'Asie en général n'ont augmenté que de 1,1% en août, après +6,1% en juillet, un autre signe des répercussions du ralentissement économique chinois.

La BoJ n'a pas modifié sa politique mardi et le gouverneur Haruhiko Kuroda a exprimé l'espoir que le Japon surmonte le coup de frein de la Chine.

La croissance devrait être revenue au Japon durant le trimestre juillet-septembre, après une contraction annualisée de 1,2% les trois mois précédents, mais une diminution inattendue de la production industrielle en juillet a conduit certains économistes à redouter une récession.

L'agence Standard & Poor's a abaissé mercredi la note souveraine du Japon, qui passe de "AA-" à "A+", jugeant que l'évolution de la situation économique depuis trois à quatre ans n'a pas contribué à soutenir la qualité de la signature du pays.

Les indicateurs japonais en temps réel

(Stanley White, Wilfrid Exbrayat pour le service français)