LEAD 4-Des centaines de migrants bloqués à la frontière hongroise

mardi 15 septembre 2015 17h02
 

(Actualisé avec nombre d'interpellations, rejet des demandes d'asile, précisions)

par Ivana Sekularac et Krisztina Than

FRONTIERE SERBO-HONGROISE, 15 septembre (Reuters) - Des centaines de migrants se sont retrouvés bloqués mardi face aux barbelés séparant la Serbie du territoire hongrois, après l'entrée en vigueur en Hongrie d'une nouvelle législation censée rendre la frontière infranchissable.

En vertu de ces nouvelles mesures, qui ont pris effet à minuit et dont certaines ont été jugées "vraiment alarmantes" par l'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), la police hongroise a interpellé 174 migrants pour franchissement illégal de la frontière.

Accusés d'avoir traversé la barrière de fils de fer barbelés érigée le long des 175 kilomètres de la frontière avec la Serbie, ces migrants risquent désormais trois ans de prison.

La nouvelle législation prévoit également le renvoi automatique de tous les réfugiés arrivant de Serbie, ce pays étant considéré comme "sûr" par Budapest.

Les demandes d'asile seront traitées dans un délai maximum de huit jours, mais celles déposées par les réfugiés venant de Serbie en quelques heures.

Gyorgy Bakondi, conseiller du Premier ministre Viktor Orban, a ainsi déclaré que les seize premières demandes déposées mardi après l'entrée en vigueur des nouvelles mesures avaient déjà été rejetées.

Ces demandes d'asile sont examinées dans des "zones de transit", constituées de containers installés dans un no man's land. Un Somalien du nom de Macrouf Souhoufi Abdi Omar a déclaré à Reuters avoir vu sa demande rejetée une heure après avoir donné ses empreintes.   Suite...