LEAD 1-Airbus inaugure sa première usine d'assemblage aux Etats-Unis

lundi 14 septembre 2015 20h45
 

(Actualisé tout du mong, notamment avec déclarations de Tom Enders)

par Alwyn Scott

MOBILE, Alabama, 14 septembre (Reuters) - Airbus a inauguré lundi sa première usine d'assemblage aux Etats-Unis, sur les terres de son grand rival Boeing, et ce nouveau site se consacrera surtout à la construction de l'A321, le plus gros monocouloir du groupe aéronautique européen.

Investissement de 600 millions de dollars (530 millions d'euros) et prévu pour employer, à pleine capacité, un millier d'ouvriers d'ici 2018, ce site de Mobile, dans l'Alabama, doit produire quatre avions par mois d'ici la fin 2017 et doit permettre à Airbus d'atteindre son objectif d'une production de 50 avions monocouloirs par mois d'ici 2017, contre 42 actuellement.

Airbus envisage même de porter ensuite cette production mensuelle à 60 appareils afin de réduire les délais d'attente liés à une forte demande.

Lors de la cérémonie d'inauguration, Tom Enders, le président exécutif d'Airbus, a dit ne pas craindre un tassement de la demande malgré le ralentissement économique en Chine, où l'avionneur européen dispose déjà d'une usine d'assemblage d'A320.

"Je n'ai aucune raison de penser que nous allons ralentir la cadence. Notre défi à l'heure actuelle est d'augmenter la production", a dit Tom Enders.

"A l'évidence on surveille nos marchés avec grand intérêt", a-t-il poursuivi. "Mais à ce stade je n'ai aucune raison de croire que le marché chinois pourrait s'effondrer ou quelque chose comme cela."

Airbus a annoncé en juin que la Chine avait passé une commande ferme de 45 long-courriers A330, assortie d'une option pour 30 autres appareils A330. La commande ferme de 45 A330 atteindra au moins le montant de 11 milliards de dollars (9,87 milliards d'euros environ), sur la base du prix catalogue, selon un porte-parole d'Airbus.   Suite...