LEAD 1-UniCredit va supprimer environ 10.000 emplois-source

lundi 14 septembre 2015 18h11
 

(Actualisé avec précisions, contexte)

SARAJEVO, 14 septembre (Reuters) - Le groupe bancaire italien UniCredit prévoit de supprimer environ 10.000 emplois, soit 7% de ses effectifs, afin de réduire ses coûts et d'améliorer ses bénéfices, a-t-on appris lundi auprès d'une source interne.

Les départs concerneront principalement l'Italie, l'Allemagne et l'Autriche. Le total de 10.000 comprend 2.700 suppressions de postes déjà annoncées en Italie, a-t-on précisé.

Un porte-parole de la première banque italienne par les actifs n'a pas confirmé l'information et a rappelé que l'administrateur délégué, Federico Ghizzoni, avait dit le 3 septembre ne pas disposer encore de chiffres précis pour d'éventuelles réductions d'effectifs.

Federico Ghizzoni est en train de revoir le plan stratégique quinquennal de la banque présenté seulement l'an dernier et des annonces pourraient être faites en novembre.

"Le plan c'est 10.000 départs, principalement en Italie, en Autriche et en Allemagne", a dit la source interne en demandant à ne pas être identifiée. D'autres sources, plus prudentes, ont indiqué que le chiffre et la répartition pouvaient encore évoluer.

UniCredit qui emploie 146.600 personnes dans 17 pays, a une forte présence en Allemagne et en Autriche depuis sa fusion en 2005 avec HypoVereinsbank, qui lui a également apporté Bank Austria Creditanstalt.

Avec le bas niveau des taux d'intérêt qui grève leurs marges, les banques sont nombreuses à chercher à réduire leurs coûts en supprimant des emplois ou en cédant des actifs.

Barclays a déjà annoncé des réductions d'effectifs et des sources ont indiqué lundi que Deutsche Bank envisageait de supprimer quelque 23.000 emplois, le quart de ses effectifs.   Suite...