Pologne-Un projet de loi coûterait 5,2 mds aux banques-presse

lundi 14 septembre 2015 16h58
 

VARSOVIE, 14 septembre (Reuters) - Le président polonais Andrzej Duda compte soumettre au Parlement, après les élections législatives du mois prochain, un projet de loi qui pourrait coûter plus de 22 milliards de zlotys (5,22 milliards d'euros) aux banques du pays, rapporte lundi le quotidien Dziennik Gazeta Prawna.

Il s'agirait de permettre aux emprunteurs de convertir leurs prêts au taux de change en vigueur quand ils ont été contractés, précise le journal, qui cite des sources non identifiées.

Plus de 500.000 Polonais ont contracté des emprunts en francs suisses, essentiellement en 2007 et 2008, afin de profiter du bas niveau des taux d'intérêt. Mais le zloty a depuis chuté d'environ 95%, une chute partiellement liée à la décision de la Banque nationale suisse d'abandonner en janvier le cours plancher du franc face à l'euro.

L'approche des élections législatives en Pologne incite les responsables politiques de tous bords à promettre des mesures pour venir en aide aux détenteurs d'emprunts adossés au franc suisse. La proposition la plus coûteuse, rejetée par la chambre haute, consistait à convertir les prêts en zlotys à des taux de change historiques, 90% du coût revenant aux banques.

La semaine dernière, la présidente du Parlement Malgorzata Kidawa-Blonska a jugé irréaliste le vote d'une loi sur les prêts en francs suisses avant les élections d'octobre.

Selon Dziennik Gazeta Prawna, le président Andrzej Duda, élu cette année, présenterait le projet au nouveau parlement où, à en croire les sondages, son Parti Droit et Justice devrait être en position de force. (Agnieszka Barteczko, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)