BOURSE-Les bancaires reculent, nervosité dans l'attente de la Fed

lundi 14 septembre 2015 16h24
 

PARIS, 14 septembre (Reuters) - Les valeurs bancaires accentuent leur repli lundi après-midi et s'incrivent parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40 à la Bourse de Paris, des analystes évoquant la sensibilité du secteur à un éventuel changement de la politique monétaire américaine.

Selon une enquête Reuters publiée vendredi, une courte majorité d'économistes jugent encore possible que la Réserve fédérale, qui réunit son comité de politique monétaire mercredi et jeudi, relève ses taux d'intérêt cette semaine, ce qui consituerait une première depuis juin 2006.

"Le secteur bancaire va être sous pression cette semaine avec la Fed jeudi, mais aussi dans un contexte général de nervosité. C'est un secteur chahuté dans ce type d'environnement de marché", commente un analyste en poste à Paris.

A 16h03, Crédit agricole perd 3,12% à 11,17 euros, Société Générale recule de 1,52% à 41,715 euros et BNP Paribas de 0,98% à 54,70 euros.

Au niveau européen, les valeurs bancaires inscrivent la deuxième plus forte baisse des indices sectoriels STOXX avec un repli de 0,9%.

Dans le même temps, le CAC 40, qui a effacé ses gains de la matinée, cède 0,54%, dans le sillage de Wall Street où le Dow Jones recule de 0,4% en début de matinée à New York.

(Raphaël Bloch, édité par Dominique Rodriguez)