Wall Street ouvre en léger repli, suspendue à la Fed

lundi 14 septembre 2015 15h50
 

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

NEW YORK, 14 septembre (Reuters) - La Bourse de New York débute en léger recul lundi, dans un climat d'attentisme à quelques jours d'une décision cruciale de la Réserve fédérale sur les taux d'intérêt aux Etats-Unis.

Selon une enquête de Reuters publiée vendredi, une courte majorité d'économistes jugent encore possible que la Fed relève ses taux à l'issue de sa réunion monétaire jeudi, même si certains modèles d'analyse suggèrent que la volatilité des marchés et les inquiétudes pour la croissance mondiale devraient retarder le resserrement de la politique monétaire.

Après leur hausse de la semaine dernière, l'indice Dow Jones perd 0,32% à 16.380,58 points dans les premiers échanges. Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,27% à 1.955,77 points et le Nasdaq Composite cède 0,04% à 4.820,30 points.

"Il va y avoir beaucoup de mouvements (...) dans l'attente de la réunion de la Fed", dit Mark Luschini, responsable de la stratégie chez Janney Montgomery Scott. "L'incertitude est si grande (...) qu'elle tétanise un peu les investisseurs, qui ne savent pas quelles positions prendre en vue de l'annonce."

Des indicateurs publiés ce week-end venus confirmer le ralentissement de la croissance chinoise n'ont fait qu'accentuer l'incertitude sur la décision de la Fed. La production industrielle et l'investissement ont augmenté moins qu'attendu en Chine au mois d'août, ce qui conforte les anticipations de ralentissement de la deuxième économie mondiale.

Aux valeurs, Apple gagne 1,8% après avoir annoncé s'attendre à battre de nouveaux records de ventes à l'occasion du lancement de ses nouveaux iPhone présentés la semaine dernière. [D:nL5N11K2JG]

Alibaba recule de 2,1%. Selon l'hebdomadaire financier Barron's, l'action pourrait perdre encore 50% de sa valeur en raison des difficultés de l'économie chinoise, de la concurrence dans le commerce électronique et d'une gouvernance et culture d'entreprise qui suscitent des interrogations.

Solera Holdings au contraire s'adjuge 9,36%. Le spécialiste des logiciels d'assurance a annoncé qu'il serait racheté par un affilié du fonds de capital investissement Vista Equity Partners pour 3,74 milliards de dollars en cash.

Yahoo cède 2,66% après avoir annoncé le départ de la responsable de sa division médias Kathy Savitt, qui va rejoindre la société de production STX Entertainment. (Arathy S Nair à Bengalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)